La théorie et quelques retours d'expérience

Le principe semble simple. La validation des semestres de Prépa donne automatiquement l’équivalent dans le cycle Licence, Cursus Sciences et Technologies option Informatique, à l’université Paris XII - Créteil.

Si votre enfant est boursier, cette inscription est « gratuite ». Dans le cas contraire il faut payer les frais d’inscription qui sont d’environ 200 EUR/an. L’inscription DOIT être faite en L1, puis confirmée en L2 et L3. On ne peut pas s’inscrire en équivalence en milieu de licence. C’est donc une décision à prendre en prépa-sup.

A priori l’élève ne doit passer aucune épreuve particulière en Licence 1 et 2 (équivalent de SUP et SPE) . Il doit uniquement passer 2 épreuves finales en fin de Licence 3 (soit à la fin de la première année d’ingénieur) pour obtenir la validation de sa licence. Ces épreuves (C++ et algorithmique) sont réputées faciles pour les élèves de l’école, et ne donne pas lieu à une préparation particulière organisée par l'EPITA. Les cours d'ING1 sont réputés suffisants.

Maintenant si votre enfant à les moyens / la motivation pour réussir l’EPITA,  quel est l’intérêt d’investir pour une éventuelle solution alternative ? Et si il n’est pas passionné par les maths / l’informatique, la licence qu’il obtiendrait au bout de trois ans serait-elle c’elle qu’il voudra faire ?

C’est un vrai choix personnel. Sachez que la majorité des parents que nous connaissons n’ont pas investi dans cette direction (sondage de début 2016). Pour l'année scolaire 2015 - 2016, la décision était à prendre au plus tard en Avril (dossier à rendre le 26-Avril), donc les Parents d'Epitéens de SUP pouvaient baser leur décision sur les résultats de leurs enfants au S1 de leur année de SUP, et pouvaient aussi estimer les résultats de leurs enfants aux contrôles continus de S2.
N'hésitez pas à nous contacter pour en parler de vive voix si vous le désirez. Une bonne option pourrait être de prendre l'option sur la première année et de voir les résultats des deux premiers semestre à l'Ecole.

En revanche, dans le cas d’un étudiant qui devrait quitter prématurément le cycle Ingénieur EPITA, quelle qu’en soit la raison, cela permet de valider un diplôme d’études supérieures, ce qui est toujours mieux qu’un niveau Bac. Reste à voir si il continuera à vouloir évoluer dans cette direction. De nombreux étudiants qui abandonnent partent vers d'autres types d'études (plusieurs partent vers l'ISG, SUDRIA ou l'IPSA au sein du groupe IONIS).

C'est donc bien un choix personnel, sans coût financier pour les élèves boursiers, et pour environ 600 EUR sur 3 ans pour les autres étudiants.
 

La pratique semble plus complexe / stressante d'un point de vue administratif

Dans le cadre des questionnaires envoyés à plusieurs de nos membres, nous avons eu plusieurs retours qui montraient que la gestion administrative de ces doubles diplômes est à suivre de près. Les élèves de SUP et SPE sont restés plusieurs mois sans nouvelles de l'administration de Septembre 2015 à Mars 2016. L'un de nos parents expliquait mi Janvier par exemple que sont enfant était parti en S4 en Angleterre, dans une université partenaire, sans que les papiers de sa "réinscription en L2" ne soit fait.

Fin Janvier 2016 l'Ecole répondait aux Parents inquiets : "Il y a du retard dans la signature de la convention entre les deux écoles. Cela ne remet nullement en question le fait de pouvoir inscrire les étudiants en cumulatif, mais je n’aurai pas les dossiers tout de suite. Dans tous les cas je tiendrai les étudiants informés dès que j’aurai reçu les dossiers. Les étudiants partis à l’international auront évidemment un délais supplémentaire pour me les retourner." 

En pratique le service administratif de l'EPITA était bien dépendant de celui l'université de Créteil. Il a communiqué aux étudiants fin Mars que les dossiers étaient à rendre au plus tard pour le 26-Avril. Grâce à notre Forum d'échange, nous avons été capable de relayer l'informations aux parents de notre communauté fin Mars et de très nombreux parents ont pu être informés en même temps que leurs enfants. De très nombreux étudiants de SPE étant à l'étranger, l'aide de leur Parents s'est souvent avérée nécessaire.

Les dossiers d’inscription sont transmis par l’EPITA. Les étudiants qui souhaitent s’inscrire pour la première fois doivent récupérer le dossier et la notice dans le bureau de Madame Anne-Sophie POILLEAUX à Villejuif
Il faut également fournir un chèque et d’autres pièces justificatives. En Mars 2016, il fallait :

  • Pour les étudiants boursiers il faut fournir la notification de bourse (CROUS) ainsi qu'un chèque de 5.10 euros libellé à l’ordre de l’Agent Comptable de l’Université Paris 12
  • Pour les étudiants non boursiers, il faut fournir un chèque 189,10 euros libellé à l’ordre de l’Agent Comptable de l’Université Paris 12

Les dossiers, accompagnés des pièces complémentaires, sont à rendre avant le 26 avril 2016 à l'EPITA qui se chargeait de les transmettre à l'université de Créteil.
 

Un accord uniquement avec l'université de Créteil

Fin 2014 la direction de l'Ecole a annoncé à plusieurs parents que "pour des raisons internes à l'Université Paris 5 Descartes, la convention avec l'EPITA pour un double diplôme n'a pas été renouvelée fin 2014". Il ne reste plus que la possibilité de double diplôme avec l'université de Créteil".